mercredi 28 mai 2014

A lire absolument !

Les Autodafeurs 1, mon frère est un gardien, Marine Carteron, Rouergue, doado, 14€.

« Je m’appelle Auguste Mars,
J’ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant.
Enfin ça, c’est ce qu’ont l’air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville.
Evidement, je suis totalement innocent des charges de « violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel » qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l’existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j’ai juré sur ma vie de garder le secret.
Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soit je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus).
Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j’en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c’est-à-dire, là où tout a commencé. »

«  La fin des livres signerait la fin de l’humanité »

Avec Les Autodafeurs, Marine Carteron signe un excellent premier roman. Elle nous plonge dans une aventure mêlant des secrets de famille, une confrérie qui se doit de protéger les savoirs et écrits de l’humanité, et un nouveau départ pour Auguste et Césarine.

Auguste, 14 ans, passionné de cinéma, lit énormément, ne comprend rien aux ordinateurs et prête une attention particulière à ses cheveux. Césarine, 7 ans, a pour particularité d’être atteinte qui syndrome d’Asperger. Ces deux personnages forment une combinaison détonante qui nous entrainent dans une aventure pleine de rebondissements et de mystères. De plus, ce livre est un véritable appel à la tolérance et à l’ouverture de l’autre. C’est un roman qui fait du bien.

La collection doado nous propose là, une véritable pépite.


Un petit plus, voici la bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=9B8OrsDLQTw

vendredi 16 mai 2014

D'une seule voix ... UNANIME !

Nous connaissions déjà la collection mais elle est de retour vêtue d'un nouvel habit ! "D'une seule voix" nous offre des monologues forts, drôles et riches de sens, pour les adolescents et jeunes adultes. Parmi ces textes deux grands coups de cœurs à découvrir et redécouvrir d'urgence.


 
 " Je ne pensais pas que je pourrais un jour être cassée. Cela ne pouvait pas m'arriver.(...) Moi, je n'avais rien de tordu ou mal foutu. J'étais normale, en bonne santé et heureuse. Je suis tombée, vous comprenez, juste tombée."
 
Un évènement inattendu rapproche Lily de son jeune frère handicapé. Une histoire tout en tendresse, un beau moment de lecture.


" C'est à cause du nouveau proviseur - M. Langlois (...).
De ses discours autoritaires.
De sa façon d'insister sur tous les mots négatifs qu'il emploie : ne pas, interdit, plus jamais, personne. (...) Ca m'a bouffé."
 
Il suffit parfois d'un rêveur solitaire pour changer le monde. 
Un livre indispensable sur la tolérance, une histoire débordante d'émotion.
 

Cassée, Frédérique Deghelt, Actes Sud, 9€.
Un endroit pour vivre, Jean-Philippe Blondel, Actes Sud, 9€.