lundi 25 février 2013

"La fuite n'est qu'un détour..."

  Après avoir provoqué un scandale en entretenant une relation avec un étudiant, une néerlandaise entre deux âges coupe soudainement les ponts avec sa famille et part s'installer dans une fermette reculée du pays de Galles, avec pour tout bagage quelques meubles et un recueil de poèmes d'Emily Dickinson. Rattrapée par la solitude et atteinte d'un mal mystérieux qui la ronge peu à peu, elle trouvera finalement en Bradwen, jeune gallois errant, un compagnon idéal à sa silencieuse retraite.


Que vient-on chercher quand on décide de tout quitter pour tout recommencer dans une propriété isolée au coeur d'un pays inconnu ? La reconstruction, la rédemption, ou le simple apaisement ?

Sur fond d'une campagne galloise décrite avec une justesse dénuée d'idéalisme romantique, Gerbrand Bakker confronte la souffrance de son personnage, mentale comme physique, au repos offert par un retour à la nature à la fois faussement serein et pourtant salutaire. Un retour ponctué de rencontres (parfois indésirables, souvent inattendues), durant lequel l'héroïne avance à tâtons sur de nouveaux chemins, au propre comme au figuré, et tente, malgré son obsession pour une poétesse disparue et sa résignation face à la douleur, de redonner à sa vie quelques moments d'un bonheur perdu.


Minimaliste, dense, troublant : le nouveau roman de Bakker sonde avec une tranquillité singulière les âmes blessées, et s'attarde dans nos esprits comme l'empreinte d'un paysage saisissant.

Le détour de Gerbrand Bakker - traduit du néerlandais par Bertrand Abraham - Gallimard - 19,90€

jeudi 21 février 2013

Hospitalité - expo en cours

Quelques images de l'exposition de photos et de peintures (Patrice Le Hir - Yvon Le Corre) qui se tient jusqu'au 16 mars. A voir !








lundi 18 février 2013

De l'humour pour les petits...

  Un cerf-volant coincé dans un arbre, voilà qui est toujours embêtant ! Mais c'est sans compter sur la persévérance de son jeune propriétaire Floyd, qui, loin de se laisser abattre, va rivaliser d'imagination pour faire descendre son précieux bien...


A ceux qui ne connaissent pas encore Oliver Jeffers, bienvenue dans son univers ! 
Avec un humour décalé et un graphisme joyeusement stylisé, il compose ici une succession de saynètes délirantes où tous les moyens sont bon pour décrocher un cerf-volant récalcitrant. Lancer sa chaussure ? Pourquoi pas. Mais quand il s'avère que même la deuxième chaussure reste perchée là-haut, le jeune Floyd va user de projectiles de plus en plus inattendus... 

Grâce à un sens inné du comique de répétition, Oliver Jeffers nous offre une fois de plus un album à la lecture jubilatoire. A lire et relire !

A partir de 3 ans
Coincé de Oliver Jeffers - Kaleidoscope - 13,50€

Disponibles également chez Lutin Poche de l'Ecole des loisirs :

       

mercredi 13 février 2013

Hospitalité : du Mali à Tréguier

   Du 16 février au 16 mars, retrouvez Patrice Le Hir (photos) et Yvon Le Corre (peintures) au Bel Aujourd'hui pour une exposition hommage au Mali, pays au coeur de l'actualité internationale. 



"Hospitalité n'est pas un vain mot dans l'Adrar des Ifoghas (Montagne des Seigneurs). Hôte choyé, moments partagés dans ces lieux d'une immense beauté. En compagnie d'Yvon Le Corre, quelques images pour témoigner de nos amitiés..."

Hospitalité - du 16 février au 16 mars 2013.

samedi 9 février 2013

Salon du Livre de Paris, édition 2013

  Dans un peu plus d'un mois se tiendra la 33ème édition du salon du livre de Paris, qui mettra à l'honneur la Roumanie et la ville de Barcelone, mais également les ouvrages culinaires, les livres d'art et la création éditoriale française.


Du roman à l'essai, de la bande-dessinée au théâtre, ce sont au total 27 auteurs roumains qui seront invités au salon et pourront échanger avec le public sur la littérature et l'actualité de leur pays.

Et pour la troisième année, après Buenos Aires et Moscou, la mise en lumière de Barcelone sera l'occasion de rencontrer certains grands auteurs tels que Carlos Ruis Zafon (l'Ombre du vent, le Prisonnier du ciel...) ou Eduardo Mendoza (Sans nouvelle de Gurb, la Ville des prodiges...), mais aussi de découvrir de jeunes talents.

Comme l'année précédente, ce seront nos collègues de la librairie Livres In Room (Saint Pol de Léon) et la fédération des cafés-librairies qui représenteront les petits éditeurs de Bretagne.

Toutes les infos sur www.salondulivreparis.com

mercredi 6 février 2013

Arrivée du serpent...

   Dimanche 10 février débutera le nouvel an chinois, sous le signe du serpent d'eau. A cette occasion, retrouvez à la librairie une large sélection de romans Picquier, les éditions spécialisées en littérature asiatique. 
A ne pas manquer...



Funérailles Célestes - Xinran


La quête d'une femme qui, pendant 30 ans, a cherché son mari disparu parmi les paysages grandioses du Tibet. Un récit porté par l'amour, l'espoir et la spiritualité.

Traduit du chinois par Maïa Bhârathî - 7,50€


Le radis de cristal - Mo Yan 


Deux des plus célèbres récits du prix Nobel 2012. Descriptions d'une grande poésie, hantées par la beauté et l’émerveillement les plus purs...

Traduit du chinois par Pascale Wei-Guinot et Wei Xinoping - 6,60€


Mémoires d'une geisha (Japon) - Yuki Inoue


Le témoignage délicat et sensible d'une jeune fille qui, arrachée à la candeur de l'enfance, aura gravit une à une les marches d'un apprentissage fait de subtilités et de privations.

Traduit du japonais par Karine Chesneau - 8,60€

samedi 2 février 2013

De courage et d'espoir

   Les temps sont rudes pour Simple Kate, jeune sculptrice orpheline soupçonnée de sorcellerie. Obligée de fuir son village pour éviter le bûcher, elle conclut un étrange pacte avec un sorcier blanc : quelques outils de voyage et un chat qui parle contre... son ombre. Commence alors pour l'adolescente un périple semé d'embûches et de mystères, durant lequel elle devra faire face à bien plus que la disparition de son ombre...


Dans la jungle actuelle des romans fantasy pour ados, dur de trouver la perle rare... Et pourtant !
Vous ne trouverez dans ce roman ni dragons ni chevaliers, mais des êtres humains en proie à la peur, des clans de vagabonds tenus à l'écart des villes, des sorciers solitaires assoiffés de vengeance, et des apparitions pour le moins inquiétantes... Et au milieu de cet étrange univers, une héroïne au coeur simple dans la tourmente du rejet et de l'abandon.

Sombre ? Oui, et pourtant, le courage et la force de caractère de Kate sont tels qu'elle illumine le roman et lui donne toute sa force : on sourit, on tremble et on espère avec elle face aux dangers et injustices qui jalonnent sa route vers un avenir meilleur.
Décor enivrant, personnages charismatiques (vous tomberez sous le charme de Loque, le chat parlant), rebondissements à chaque chapitre... L'écriture d'Erin Bow, fluide et rythmée, transporte les imaginations et éveille les émotions. Un récit haletant.

A partir de 12 ans
La Rusalka de Erin Bow - traduit par Isabelle Allard - Alice Fantasy - 16,50€