vendredi 22 novembre 2013

Le tigre de Miel, Kathika Naïr & Joëlle Jolivet, Hélium 16,90€


"Je t'emmène au pays des dix-huit marées, dans le delta du Gange, [...]
Tous ces milliers, ces milliers de milliers d'abeilles, étaient gouvernées par la Déesse des abeilles, la Reine des reines de toutes les ruches. Elle avait de grands yeux noirs et des ailes d'or pâle. Lorsqu'elle se déplaçait, on aurait dit le vent dans les arbres et le jaillissement des vagues... "
 

Le tigre au Miel est un conte qui nous plonge au cœur de l'Inde et ses divinités.
C'est une histoire dans l'histoire.
On nous raconte l'aventure de Shonou, un petit garçon qui aime le miel comme personne.
Cela va le précipiter au cœur d'une forêt enchanteresse et inquiétante...

Une fabuleuse épopée illustrée par Joëlle Jolivet ; pour petits et grands dès 6 ans.

jeudi 26 septembre 2013

Rencontres Littéraires de Tréguier

Mieux vaut tard que jamais :
les 28 et 29 septembre, ( soit samedi et dimanche )
"Migrations, voyages ... d'un chez moi à l'autre"
 
Pour animer votre week-end venez assister aux rencontres, débats, tables rondes et dédicaces : Fadéla M'Rabet, Hervé Hamon, Guénane, Yvon Le Men ...
 
Vous trouverez la programmation des rencontres sur le site du Centre Culturel Ernest Renan :
 
La nouveauté cette année vos portefeuilles sont mis à contribution : 2 euros pour ces deux jours.
 
Bienvenue à vous !!!

samedi 31 août 2013

Mind of Winter

"Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux..."

 
Huis clos entre Holly et sa fille Tatiana un matin de Noël, alors que le blizzard paralyse peu à peu la ville, et les isole du monde. Tension perpétuelle, quête dans le passé, toujours au bord du drame, une sorte de "poésie" du mystère... Je ne vous dévoile pas la fin.
 
"Esprit d'hiver" de Laura Kasischke -  Traduction d'Aurélie Tronchet
 Ed. Bourgois - 20€
 

vendredi 16 août 2013

Jean Becette

   Une nouvelle exposition pour continuer l'été... Du  19 août au 8 septembre, vous pourrez découvrir les peintures de Jean Becette.

 
 
Jean a vécu longtemps aux Etats-Unis, où il a fait des études d'Art et enseigné les arts plastiques. Il suit alors les mouvements d'artistes des années 70, se passionne pour la musique punk et surtout, il peint. Ses influences : Rothko, Mitchell, Spero...
 
De retour en France et actuellement en Bretagne, il continue de révéler dans ses peintures les thèmes qui lui sont chers.
 
 
Exposition du 19 août au 8 septembre à la librairie - Entrée libre
 
 

lundi 29 juillet 2013

De l'enfer et du courage

  En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. Mais au-delà des chiffres et statistiques qui ne semblent parfois plus exprimer grand chose, il y a une réalité souvent méconnue que seules les survivantes savent relater avec justesse. Exemple avec Asa Grennvall.


 Quand la jeune Asa débarque fraîchement dans sa nouvelle école d'art, c'est tout un monde de nouvelles perspectives qui s'ouvre à elle : la liberté, l'indépendance, la prise de confiance en soi... Un soir, elle est séduite par le beau Nils et, galvanisée par sa nouvelle vie, entame avec lui une relation qui la comble. Au début du moins... 

Les réactions d'abord étranges, puis les agressions verbales et bientôt physiques entraînent Asa dans une spirale infernale où l'amour persistant et la soumission le disputent à la volonté d'en finir, par tous les moyens.

Du jour où elle trouvera enfin le courage de partir, et ce malgré les menaces, commence alors une longue ascension pour se retrouver, se reconstruire, et enfin regagner une confiance en l'avenir.

Avec un graphisme simple et expressif, Asa Grennvall retrace à la manière d'un journal intime les étapes douloureuses du reniement et de la déconstruction de soi face à la violence, laissant entrevoir toute la férocité que peut couver la sphère intime du couple. "7e étage" est un témoignage aussi réaliste que nécessaire.

7e étage d'Asa Grennvall - Postface d'Amnesty International - L'Agrume - 16€

lundi 15 juillet 2013

Papier mâché et poésie

Exposition des sculptures de Francine Thibaud du 20 juillet au 18 août.

 

Diplômée de l'Ecole Boulle et des Arts Appliqués, elle est d'abord dessinatrice pour l'impression textile; aujourd'hui le papier mâché est son premier matériau qu'elle modèle et peint.
 
Univers coloré et poétique à découvrir du 20 juillet au 18 août dans la fraîcheur du Bel Aujourd'hui.

mardi 9 juillet 2013

La librairie à l'heure d'été !

  A partir du dimanche 14 juillet et jusqu'au 17 août, Le Bel Aujourd'hui sera désormais ouvert tous les jours de 10h à 19h en continu du mardi au samedi et de 10h à 12h et de 14h à 19h le dimanche et le lundi. 
A très bientôt dans votre librairie !


vendredi 14 juin 2013

Dans les forêts du Primorié

  Dans l'extrême Orient russe, les hommes et les tigres ont de tout temps - ou presque - cohabité dans une paix conjointement établie. En 1997, cet accord tacite semble pourtant avoir été ponctuellement rompu : un habitant du village de Sobolonié, dans le Primorié, est retrouvé dévoré par l'un de ces fauves. "L'Inspection Tigre", alertée par le comportement inhabituel de l'animal, se lancera alors à sa poursuite. John Vaillant, 10 ans après, s'est rendu sur les lieux de l'attaque pour retracer les étapes d'une traque peu commune...


C'est l'an dernier, lors du festival des Étonnants Voyageurs à Saint Malo, que John Vaillant recevait le prix Nicolas Bouvier pour son incroyable récit sur le Tigre de l'Amour. Un prix amplement mérité, qui couronnait des mois d'enquête approfondie au coeur d'une Russie méconnue du grand public, où la seule loi en vigueur reste celle de la survie, pour les hommes comme pour la faune.

Et c'est bien de survie dont il est question tout au long de cette aventure : d'un côté, celle des habitants de villages reculés tenus à la gorge par la décadence économique de leur pays, de l'autre celle des grands fauves qui voient peu à peu leurs territoires et leurs ressources se tarir par l'avidité de l'homme.
En explorant les aspects historiques, culturels, politiques, ethnologiques et éthologiques de tout un pays et de ses occupants, John Vaillant, embarqué dans les pas de grands aventuriers tels que Dersou Ouzala, parvient à tisser un récit aussi fascinant qu'édifiant sur les rapports entre la nature sauvage et les hommes. Une lecture poignante...

Le Tigre de John Vaillant - traduit de l'anglais par Valérie Dariot - Noir sur Blanc - 22,30€

samedi 8 juin 2013

Notre-Dame-des-Landes à Tréguier

  Un groupe d'artistes a eu l'envie de marquer sa solidarité avec la lutte contre l'aéroport prévu à Notre-Dame-des-Landes. De cette initiative est née une exposition itinérante qui s'arrêtera au Bel Aujourd'hui du 11 au 26 juin.


Peintres, sculpteurs, graveurs... Une douzaine d'artistes réunis en collectif présenteront leur travaux à la librairie autour de ce mouvement d'une grande force et d'une grande richesse. L'exposition poursuivra ensuite sa route vers le musée Eugène Aulnette au Sel de Bretagne (35) avant de s'en retourner sur la ZAD (Zone A Défendre).

Exposition du 11 au 26 juin 2013 - Entrée libre.

samedi 1 juin 2013

Fromage, amour et cacahuètes

   Birdie, 13 ans, a décidé de passer ses vacances à travailler dans la fromagerie de sa mère. Alors que l'été semble se dérouler sans histoire, deux événements vont bouleverser son quotidien : d'abord la découverte du journal intime de son défunt père, puis sa rencontre avec un mystérieux garçon nommé Emmett Crane...


Si confectionner des raviolis avec le séduisant Nick semblait devoir composer la majeure partie de son programme estival, les deux rencontres vont peu à peu l'aider à envisager son avenir et forger sa personnalité, à la fois en s'appuyant sur un passé méconnu tout en en faisant l'apprentissage de sentiments nouveaux.

Roman sur la délicate transition entre deux âges, "L'été où j'ai appris à voler" est un récit initiatique d'une grande fraîcheur, qui reprend avec brio tous les ingrédients classiques de la fiction pour adolescents : amitié, amour, relations familiales et affectives... Autant de thèmes ici abordés qui racontent avec sensibilité et honnêteté la volonté d'avancer tout continuant à croire aux miracles...

A partir de 11 ans


"L'été où j'ai appris à voler" de Dana Reinhardt - traduit de l'anglais par Corinne Julve - La Martinière - 12,90€

samedi 25 mai 2013

Helix Aspersa

  Suite à une maladie l'ayant laissée sans force, Elisabeth, à l'aube de la quarantaine, est contrainte de passer ses journées alitée dans un petit studio de la Nouvelle-Angleterre. Tandis que le temps semble s'étirer à l'infini, une amie lui apporte un jour un pot de violettes abritant... un escargot. D'abord perplexe devant ce curieux présent, la jeune femme est vite fascinée par les allées et venues de son étrange compagnon...


La littérature a de ça étonnant qu'elle peut parfois nous transporter avec, en apparence, peu de choses. A condition de posséder un certain talent pour l'écriture... Et du talent, Elisabeth Tova Bailey en dispose plus qu'il n'en faut pour réussir le pari fou de rendre un livre sur les colimaçons aussi gracieux que fascinant.

Si l'ensemble du récit se déroule dans une chambre confinée, Bailey est pourtant loin de nous enfermer dans les affres de sa maladie, mais nous permet au contraire de nous évader avec elle grâce à l'infiniment petit incarné par l'univers du gastéropode, dans un espace hors du temps et à l'écart des agitations du monde extérieur.
Plus qu'un roman, "Les nuits mouvementées de l'escargot sauvage" est une expérience intimiste, une ode à la patience de l'observation, qui fait du détail le plus insolite un véritable enchantement, et nous aide à saisir pleinement le sens du mot "vivre".
Dépaysant.


Les nuits mouvementées de l'escargot sauvage d'Elisabeth Tova Bailey - traduit de l'anglais par Marie-Céline Mouraux - Autrement - 16€

lundi 20 mai 2013

Les poètes se cachent pour mourir...

   Lorsque l'éditeur Karl Petersen débarque dans le port d'Helsingborg avec un contrat tout frais et une bouteille de champagne, il ne s'attendait certainement pas à trouver son auteur fétiche pendu au bout d'une corde. Jan Y Nilsson, poète et écrivain, semble en effet s'être donné la mort la veille d'achever un roman promis au plus grand succès. Si pour Petersen le suicide ne fait aucun doute, beaucoup d'éléments laissent croire à une mise en scène bien calculée...


"Les poètes morts n'écrivent pas de roman policier"... Un titre bien étrange pour un roman tout aussi étonnant... S'il est une chose dont on peut être sûr, c'est que Björn Larsson n'a pas fini de nous surprendre, tant sa capacité à se renouveler semble vaste.

Dans un pays qu'on associe désormais aisément au genre policier (rappelons nous le débarquement massif de ces polars "venus du froid", depuis le succès planétaire de Millenium), il choisit de faire la part belle à la poésie et prend plaisir à détourner et remanier les codes du genre. En immergeant le lecteur dans le monde (pourri ?) de la production éditoriale, il se joue des clichés et oppose - non sans une pointe d'ironie - poésie et littérature romanesque, échappant ainsi à toute tentative de classification. 

Peu importe pour l'auteur que ce soit ou non un roman policier, car au-delà d'une intrigue somme toute aussi classique qu'efficace, il s'agit surtout pour Larsson de nous livrer une réflexion juste et élégante sur l'intégrité d'un auteur et de la pureté de son art face à l'éternelle recherche du profit. C'est féroce et intelligent, drôle et satirique, bref, brillamment mené et accompagné d'un savoureux hommage à la poésie...
(A noter la complicité du poète Yvon Le Men, auteur des vers présents dans le roman.)

Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers de Björn Larsson - traduit du suédois par Philippe Bouquet - Grasset - 22€

lundi 13 mai 2013

Bretagne, j'écris ton nom...

   L'association des cafés-librairies de Bretagne propose à nouveau, pour le printemps 2013, l’événement "Bretagne, j'écris ton nom" rassemblant auteurs, poètes et illustrateurs autour d'ateliers d'écriture thématiques. Au Bel Aujourd'hui, c'est l'auteure-musicienne Manuelle Campos qui viendra animer une journée dédiée à l'imagination... A vos plumes !


Artiste éclectique, Manu Campos se produit sur scène, anime des chorales éphémères et des ateliers d'écriture. Dans son livre "le son sur l'épaule" (éditions Gros Textes), elle réunit une série de textes ayant en commun la présence de la musique dans notre quotidien. 

Le 25 mai, elle vous convie au mariage du texte et du son dans le cadre de cet atelier chanson aux mots nourris de notes, carnet de voix intimes et multiples...
L’atelier se prolongera ensuite avec un pique-nique printanier dans le patio de la librairie, puis se poursuivra par des lectures ouvertes à tous.

"C'était dans un court instant de silence, de recueillement, qui unit les auditeurs dans une même suspension de souffle, en de rares occasions.
Une vieille femme a dit "J'aime le bruit des papillons quand ils s'envolent".
J'ai compris que j'avais encore beaucoup à apprendre pour savoir entendre le monde."
(extrait de "Le son sur l'épaule").


 
Atelier d'écriture - 25 mai 2013 de 10h30 à 12h30 puis de 14h à 17h
  
Réservation dans la limite des 10 places disponibles par mail ou au 02.96.92.20.24
Vous pouvez retrouver la totalité du programme de "Bretagne, j'écris ton nom" sur le blog de la fédération des cafés-librairies de Bretagne.

lundi 6 mai 2013

Le ciel, les hommes, les femmes...

  Raniero, la cinquantaine, est un psychologue au quotidien banal, dont la vie oscille entre l’hôpital où il travaille et une maison dans laquelle il sera bientôt célibataire divorcé. Un soir, alors qu'il est au volant, il est surpris par d'étranges signaux célestes et sa voiture quitte la route, le laissant miraculeusement indemne. De retour à son travail, il fait la connaissance d'une nouvelle et mystérieuse patiente, Dora, qui prétend avoir vu ces mêmes signaux et communiquer avec...


Traits vifs, décors sombres, lumière dosée... Si l'empreinte graphique de Manuele Fior laisse peu de lecteurs indifférents, c'est sans doute parce qu'il sait mieux que quiconque manier la monochromie, jouant sans cesse avec fusains et lavis pour mieux nous laisser pénétrer son univers.

Un univers visuellement riche, qui nous permet de plonger au coeur d'un roman graphique "grand cru" où science-fiction et romance se mêlent subtilement pour offrir un récit à la fois original et pourtant résolument actuel. Car si l'action est supposée se dérouler dans un proche futur en proie au doute extra-terrestre, c'est avant tout un regard sur notre société et les relations humaines que nous livre Fior, confrontant habilement ses personnages tourmentés aux émotions les plus fragiles et les plus universelles. 
Une lecture enchanteresse...


L'entrevue de Manuele Fior - Futuropolis - 24€

mardi 30 avril 2013

Un aquarium et des bestioles...

   Quelques photos de l'exposition de Fanny Leroux, actuellement à la librairie et jusqu'au 11 mai... A voir !









vendredi 26 avril 2013

Une soirée avec Camus...

   Jeudi 2 mai, la librairie reçoit la compagnie des Charmilles, menée par Mélanie Del Din et Ali Khelil, pour une soirée consacrée à l'une des plus grandes plumes de la littérature française.

 
"Cette lecture-mise en espace (avec bande-son et vidéos) est une occasion de re/découvrir l'univers littéraire d'un écrivain majeur du XXème siècle. La Compagnie les Charmilles vous invite à un voyage parmi ses souvenirs, ses combats et ses rêves.
Les images et les odeurs imprégnant ses écrits autobiographiques, philosophiques, théâtraux et romanesques sont autant d'invitations à se promener parmi les oeuvres qui jalonnent le destin exceptionnel de cet enfant pauvre devenu prix Nobel de littérature."
 
 Les textes lus seront des extraits de Premier Homme, l'Envers et l'Endroit, Caligula, l'Etranger, l'Etat de Siège, l'Homme Révolté, la Chute, l'Exil et le Royaume et l'Eté.
 
"On l'appelait Camus"
Jeudi 2 mai à 20h30 - entrée 7€ 
Réservation au 02.96.92.20.24 ou par mail
 
Albert Camus © Editions Gallimard
Avec le soutien du Conseil Général des Côtes d'Armor, Saint-Brieuc Agglomération et Centre Culturel Espace Victor Hugo à Ploufragan

mercredi 24 avril 2013

La Sibérie dans la poche !

  C'est entre février et juillet 2010 que Sylvain Tesson, écrivain-voyageur chevronné, décidait de passer un temps loin de tout, et surtout de la civilisation, dans une cabane des forêts de Sibérie. De cette expérience est né un journal où l'auteur raconte jour après jour ses joies, ses peines et son émerveillement face à une nature d'une inépuisable inspiration.


On peut penser que la météo actuelle ne nous pousse pas à la recherche de la fraîcheur, et pourtant, ce serait se priver de dépaysement que de passer à côté de la parution en poche du Médicis (essai) 2011 !

Car il aura fallu à Sylvain Tesson du courage et de l'endurance (et 25cl de vodka quotidiens...) pour mener à bien sa retraite sur les bords du lac Baikal. Un isolement dont il a tiré une réflexion poétique et lucide sur le monde qui nous entoure, soucieux de retrouver au travers d'une vie "sobre et belle" une renaissance aussi bienfaisante que régénératrice.
Et vous, tenterez-vous l'expérience... ?

Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson - Folio - 6,95€

mardi 16 avril 2013

Poissons d'avril !

   A partir du 20 avril, venez découvrir l'univers aquatique et coloré de Fanny Leroux et de ses étranges créatures et petites bestioles en papier mâché... 


Exposition du 20 avril au 11 mai 2013 au Bel Aujourd'hui.

mercredi 10 avril 2013

Nature et... découvertes

  Dans le Texas de la fin du XIXème, les étés sont torrides et les femmes condamnées à supporter le corset sitôt adolescentes. Callie , 11 ans, est encore suffisamment jeune pour échapper à la traditionnelle torture mais pas assez pour taire son insatiable curiosité face aux convenances. Fascinée par la nature qui l'entoure, elle est bien décidée à en percer les mystères...


Pourquoi les sauterelles ne sont-elles pas toutes de la même couleur ? Comment expliquer que des oiseaux granivores en viennent parfois à manger des souris ? Tant de questions auxquelles Callie, accompagnée de son énigmatique et fantasque grand-père, tentera de répondre en parcourant une nature aussi riche que surprenante.

Dans ce roman bercé par les théories de Charles Darwin, Calpurnia - alias Callie V. - fait figure d'une véritable bouffée d'oxygène au milieu cette atmosphère caniculaire et pesante d'un Texas conservateur. Avec une famille qui préférerait la voir broder plutôt que d'attraper des insectes, il n'est pas tous les jours facile de trouver sa place, surtout quand on est entourée par six frères et pas une seule sœur. 
Confrontée à une société corsetée par des principes religieux et moraux d'un autre temps, la jeune naturaliste en herbe devra surmonter bien des obstacles pour assouvir sa soif de sciences. Mais cela sera-t-il suffisant pour échapper à un avenir déjà tracé d'avance ?

Porté par une écriture intelligente et un brin humoristique, ce récit au thème atypique séduira les jeunes amoureux de la nature et des caractères valeureux...

A partir de 11 ans
Calpurnia de Jacqueline Kelly - Ecole des loisirs - 19€

samedi 6 avril 2013

Des bulles à Perros...

  Cette année, le festival de BD de Perros-Guirec fête ses 20 ans ! Les 13 et 14 avril 2013, vous pourrez ainsi retrouver de grands noms du 9ème art et de nombreuses expositions...


Seront notamment présents François Bourgeon (Les passagers du vent), Régis Loisel (Peter Pan, Magasin général), Jean-Pierre Gibrat (Le sursis, Mattéo) ou encore Juanjo Guarnido (Blacksad) et bien d'autres...
Vous pourrez également retrouver des stands d'éditeurs ainsi que des forums et des ateliers pour les plus petits.

Toutes les infos sur www.bdperros.com

mardi 2 avril 2013

Du nouveau à la librairie !

  Venez découvrir les doudous, peluches et jeux Moulin Roty au Bel Aujourd'hui... Jolis pas beaux et autres petits compagnons sont désormais là pour les tout-petits !



Créée il y a 40 ans, la marque Moulin Roty a vu le jour dans une fermette rénovée où une bande de 30 amis décide de monter une association et de se lancer dans le jouet. C'est alors qu'en 1975, leurs premières voiture mousse et poupée tissu sont créées...
Aujourd'hui basée à Nort-sur-Erdre en Loire-Atlantique, Moulin Roty propose un catalogue de plusieurs centaines de jouets et peluches.  

Toutes les infos sont sur : www.moulinroty.fr


jeudi 28 mars 2013

Sur la route

  A sa sortie de prison, dans laquelle il a passé 7 ans, Abel Mérian n'a plus que pour tout bagage un grand sac plastique et les vêtements qu'il porte sur lui. Seul et sans projet, son avenir apparaît bien sombre... C'est alors qu'il tombe sur le téléphone portable d'une inconnue, qui lui prie de lui expédier par la poste, en Italie. Et si partir lui remettre en main propre constituait un nouveau départ idéal ?


Thierry Murat, à qui on devait déjà l'adaptation BD des "larmes de l'assassin" (Anne-Laure Bondoux), signe ici avec Rascal un road-comics mélancolique et désenchanté, dans lequel un personnage brisé tente de reprendre ses marques dans un monde dont il ne sait plus grand-chose.
 
Dialogues minimalistes, dessins épurés et ambiance pesante s'allient pour immerger le lecteur dans un voyage des plus singuliers, où souvenirs d'enfance et rencontres inattendues émergent au gré du vent, souvent imprévisibles, parfois salutaires.
Et c'est sur un chemin parsemé de déceptions mais aussi d'infimes petits bonheurs que l'on avance, au côté d'un homme dont la route semble dès le départ marquée par le sceau d'une amer fatalité.
Un récit déroutant...
 
Au vent mauvais de Rascal & Thierry Murat - Futuropolis - 18€

samedi 23 mars 2013

"Qui a bonne tête ne manque pas de chapeau..."

   Daniel, comptable parisien au quotidien morose, s'installe un soir à la table d'une brasserie sans se douter que quelques instants plus tard, François Mitterrand lui-même viendra dîner à la table voisine. Mais l'illustre convive oublie son chapeau et Daniel se décide à l'emporter en guise de souvenir. Il ne sait pas encore à quel point ce feutre mythique va bouleverser sa vie...


Fraîchement sorti en poche depuis quelques jours, le troisième roman d'Antoine Laurain est l'occasion de passer un agréable moment au coeur d'une époque malicieusement ressuscitée...

Ici, le personnage principal n'est autre que l'énigmatique couvre-chef du président, qui, presque doté d'une vie propre, passe de tête en tête en laissant derrière lui, tel un talisman furtif, des destins changés pour le meilleur. Plus qu'un roman léger et farceur, c'est une agréable promenade dans la France des années 80 que nous offre l'auteur, au gré de personnages savoureux auxquels le lecteur s'attache immanquablement. 
Une réussite aussi originale que réjouissante !

Le chapeau de Mitterrand d'Antoine Laurain - J'ai lu - 6,50€

mercredi 20 mars 2013

Le printemps, le jardin !

Aujourd'hui 20 mars, c'est le début officiel du printemps... Et de la saison du jardinage ! Arrivage de nouveautés et ouvrages de référence à la librairie, pour le plaisir des mains vertes...


Parmi les nouveautés :

Le guide du potager bio (éditions Terre vivante) : un tour complet des techniques et savoir-faire au jardin potager, des premiers semis jusqu'à la conservation... Tout bio, naturellement ! (35€)

Créer simplement un bassin de jardin (éditions Ulmer) : Pour concevoir pas-à-pas un point d'eau dans son jardin, avec de nombreuses illustrations et croquis. (19€)

Et toujours : le guide du jardin bio, semer des engrais verts, produire ses graines, la basse-cour écologique... Et le dernier numéro des 4 saisons !

samedi 16 mars 2013

Une invitation au voyage...

  Quel vent terrible sur la plage ce matin ! Un promeneur pensif et solitaire le brave malgré tout, au milieu d'une multitudes de papiers emportés par l'air, son chapeau bien ancré sur la tête... Bien ancré, vraiment ? Voilà que le chapeau décide de s'envoler, et son propriétaire ne tarde pas à le suivre...


Chronique muette d'un voyage atypique, ce petit album qui fleure bon les embruns est un véritable régal poétique !  En suivant ce promeneur porté par les vents au-dessus des grands espaces, on découvre des points de vue jusqu'alors insoupçonnés, qui auront l'art de lui rendre le sourire et de nous donner envie d'une balade en bord de mer...
Et comme dirait notre petit héros... "Encore !"


Vive le vent de Peter Schössow - La joie de lire - 9.80€

mercredi 13 mars 2013

Voix vives, voix de poètes

Dans le cadre du programme d'animations des cafés librairies de Bretagne pour le Printemps des poètes, le groupe Vives voix se produira à la librairie le 22 mars 2013.


Neruda, Vian, Jaccottet, Prévert, ou même Devos... Ce sont de multiples voix qui s'élèveront au Bel Aujourd'hui pour fêter le Printemps des poètes. Accompagné par une harpiste, le groupe de lecture mettra en scène une pléiade de grands poètes ou virtuoses des mots, pour le plaisir de nos oreilles.

Vendredi 22 mars à 20h30 - entrée 5€ - Réservation au 02.96.92.20.24 ou par mail.

samedi 9 mars 2013

Des prairies et des plumes

  Dans les contrées sauvages de l'ouest américain, des hommes et des femmes affrontent chaque jour les épreuves d'une vie rude où rien ne s'obtient sans effort. Qu'ils soient indiens, pionniers ou cow-boys, leurs combats sont porteurs des mêmes espoirs : la survie, l'honneur, la résilience, et parfois l'amour...


Dans ce recueil de 11 nouvelles de 1953 (dont 2 inédites en français), Dorothy Johnson part à la conquête du Far West dans un registre souvent considéré comme chasse gardée des hommes.

Au travers de coutumes oubliées et de protagonistes à mille lieues de tout cliché, elle redonne vie à toute une facette de l'histoire -souvent tragique- des Etats-unis, sans jamais perdre de vue l'individualité et l'authenticité de chacun de personnages. Sans fard et sans détour, ses récits se déroulent comme autant de courts romans, avec leur lot de joies, de peines et de dignités (re)conquises, distillant dans l'imagination du lecteur comme un parfum de légende.


Contrée indienne de Dorothy M. Johson - traduit de l'anglais par Lili Sztajn - Gallmeister (totem) - 10€

mardi 5 mars 2013

Printemps des poètes... J-4 !

 Plus que quelques jours avant le lancement officiel du printemps des poètes, qui se déroulera du 9 au 24 mars sur le thème "les voix du poème", notamment celle de Pablo Neruda.


A cette occasion, l'association des cafés librairies de Bretagne organise de multiples animations dans les librairies du réseau, du 8 mars au 20 avril, autour d'un verre ou d'une tasse de thé. Le 22 mars, rendez-vous au Bel Aujourd'hui ! (plus d'infos prochainement).
Et pendant toute la durée du Printemps des poètes, venez découvrir une large sélection de recueils de poésies à la librairie, avec les éditions Cheyne, Gallimard... et bien d'autres !
Cliquez ici pour le programme en grand format.


Plus d'infos sur toutes les animations du printemps des poètes : http://www.printempsdespoetes.com/index.php


vendredi 1 mars 2013

La vie, la mort, l'amour...

  Hazel a 16 ans, Augustus 17. Elle est vive et brillante, il est beau et drôle. Quoi de plus naturel alors que de s'attirer l'un l'autre ? Mais leur quotidien n'est pas celui de la plupart des ados américains : tous deux sont atteints d'un cancer, obligeant la première à dépendre de bouteilles d'oxygène, privant le deuxième d'une de ses jambes. Commence alors pour eux une histoire d'amour pas comme les autres...


Vous pensiez que les romans pour ado n'abordaient jamais de sujet sérieux ? Eh bien voilà de quoi convaincre les plus sceptiques. 

Atypique, intelligent, poignant... Tels sont les mots qui s'imposent à nous à la lecture de ce récit au thème certes délicat mais admirablement abordé par John Green. C'est fin, drôle, émouvant, d'une lucidité désarmante et pourtant résolument optimiste. Car si la vie de Hazel et Augustus flirte quotidiennement avec la mort, aucun d'eux n'en laissera échapper une miette, quelque soit la durée de leur sursis : et si le plus important, ce n'était pas de vivre longtemps mais de vivre intensément et sans regret chaque minute ?

Et l'amour, que ce soit celui des parents, des amis, ou de l'être aimé, reste encore le meilleur moyen d'y parvenir... La maladie peut nous rappeler à chaque instant notre mortalité, mais elle n'en exclura jamais le bonheur. 
Un roman rare qui vous révélera un fabuleux panel d'émotions.

A partir de 14 ans et tout âge de la vie.
Nos étoiles contraires de John Green - traduit de l'anglais par Catherine Gibert - Nathan - 16,50€

lundi 25 février 2013

"La fuite n'est qu'un détour..."

  Après avoir provoqué un scandale en entretenant une relation avec un étudiant, une néerlandaise entre deux âges coupe soudainement les ponts avec sa famille et part s'installer dans une fermette reculée du pays de Galles, avec pour tout bagage quelques meubles et un recueil de poèmes d'Emily Dickinson. Rattrapée par la solitude et atteinte d'un mal mystérieux qui la ronge peu à peu, elle trouvera finalement en Bradwen, jeune gallois errant, un compagnon idéal à sa silencieuse retraite.


Que vient-on chercher quand on décide de tout quitter pour tout recommencer dans une propriété isolée au coeur d'un pays inconnu ? La reconstruction, la rédemption, ou le simple apaisement ?

Sur fond d'une campagne galloise décrite avec une justesse dénuée d'idéalisme romantique, Gerbrand Bakker confronte la souffrance de son personnage, mentale comme physique, au repos offert par un retour à la nature à la fois faussement serein et pourtant salutaire. Un retour ponctué de rencontres (parfois indésirables, souvent inattendues), durant lequel l'héroïne avance à tâtons sur de nouveaux chemins, au propre comme au figuré, et tente, malgré son obsession pour une poétesse disparue et sa résignation face à la douleur, de redonner à sa vie quelques moments d'un bonheur perdu.


Minimaliste, dense, troublant : le nouveau roman de Bakker sonde avec une tranquillité singulière les âmes blessées, et s'attarde dans nos esprits comme l'empreinte d'un paysage saisissant.

Le détour de Gerbrand Bakker - traduit du néerlandais par Bertrand Abraham - Gallimard - 19,90€

jeudi 21 février 2013

Hospitalité - expo en cours

Quelques images de l'exposition de photos et de peintures (Patrice Le Hir - Yvon Le Corre) qui se tient jusqu'au 16 mars. A voir !








lundi 18 février 2013

De l'humour pour les petits...

  Un cerf-volant coincé dans un arbre, voilà qui est toujours embêtant ! Mais c'est sans compter sur la persévérance de son jeune propriétaire Floyd, qui, loin de se laisser abattre, va rivaliser d'imagination pour faire descendre son précieux bien...


A ceux qui ne connaissent pas encore Oliver Jeffers, bienvenue dans son univers ! 
Avec un humour décalé et un graphisme joyeusement stylisé, il compose ici une succession de saynètes délirantes où tous les moyens sont bon pour décrocher un cerf-volant récalcitrant. Lancer sa chaussure ? Pourquoi pas. Mais quand il s'avère que même la deuxième chaussure reste perchée là-haut, le jeune Floyd va user de projectiles de plus en plus inattendus... 

Grâce à un sens inné du comique de répétition, Oliver Jeffers nous offre une fois de plus un album à la lecture jubilatoire. A lire et relire !

A partir de 3 ans
Coincé de Oliver Jeffers - Kaleidoscope - 13,50€

Disponibles également chez Lutin Poche de l'Ecole des loisirs :

       

mercredi 13 février 2013

Hospitalité : du Mali à Tréguier

   Du 16 février au 16 mars, retrouvez Patrice Le Hir (photos) et Yvon Le Corre (peintures) au Bel Aujourd'hui pour une exposition hommage au Mali, pays au coeur de l'actualité internationale. 



"Hospitalité n'est pas un vain mot dans l'Adrar des Ifoghas (Montagne des Seigneurs). Hôte choyé, moments partagés dans ces lieux d'une immense beauté. En compagnie d'Yvon Le Corre, quelques images pour témoigner de nos amitiés..."

Hospitalité - du 16 février au 16 mars 2013.

samedi 9 février 2013

Salon du Livre de Paris, édition 2013

  Dans un peu plus d'un mois se tiendra la 33ème édition du salon du livre de Paris, qui mettra à l'honneur la Roumanie et la ville de Barcelone, mais également les ouvrages culinaires, les livres d'art et la création éditoriale française.


Du roman à l'essai, de la bande-dessinée au théâtre, ce sont au total 27 auteurs roumains qui seront invités au salon et pourront échanger avec le public sur la littérature et l'actualité de leur pays.

Et pour la troisième année, après Buenos Aires et Moscou, la mise en lumière de Barcelone sera l'occasion de rencontrer certains grands auteurs tels que Carlos Ruis Zafon (l'Ombre du vent, le Prisonnier du ciel...) ou Eduardo Mendoza (Sans nouvelle de Gurb, la Ville des prodiges...), mais aussi de découvrir de jeunes talents.

Comme l'année précédente, ce seront nos collègues de la librairie Livres In Room (Saint Pol de Léon) et la fédération des cafés-librairies qui représenteront les petits éditeurs de Bretagne.

Toutes les infos sur www.salondulivreparis.com

mercredi 6 février 2013

Arrivée du serpent...

   Dimanche 10 février débutera le nouvel an chinois, sous le signe du serpent d'eau. A cette occasion, retrouvez à la librairie une large sélection de romans Picquier, les éditions spécialisées en littérature asiatique. 
A ne pas manquer...



Funérailles Célestes - Xinran


La quête d'une femme qui, pendant 30 ans, a cherché son mari disparu parmi les paysages grandioses du Tibet. Un récit porté par l'amour, l'espoir et la spiritualité.

Traduit du chinois par Maïa Bhârathî - 7,50€


Le radis de cristal - Mo Yan 


Deux des plus célèbres récits du prix Nobel 2012. Descriptions d'une grande poésie, hantées par la beauté et l’émerveillement les plus purs...

Traduit du chinois par Pascale Wei-Guinot et Wei Xinoping - 6,60€


Mémoires d'une geisha (Japon) - Yuki Inoue


Le témoignage délicat et sensible d'une jeune fille qui, arrachée à la candeur de l'enfance, aura gravit une à une les marches d'un apprentissage fait de subtilités et de privations.

Traduit du japonais par Karine Chesneau - 8,60€

samedi 2 février 2013

De courage et d'espoir

   Les temps sont rudes pour Simple Kate, jeune sculptrice orpheline soupçonnée de sorcellerie. Obligée de fuir son village pour éviter le bûcher, elle conclut un étrange pacte avec un sorcier blanc : quelques outils de voyage et un chat qui parle contre... son ombre. Commence alors pour l'adolescente un périple semé d'embûches et de mystères, durant lequel elle devra faire face à bien plus que la disparition de son ombre...


Dans la jungle actuelle des romans fantasy pour ados, dur de trouver la perle rare... Et pourtant !
Vous ne trouverez dans ce roman ni dragons ni chevaliers, mais des êtres humains en proie à la peur, des clans de vagabonds tenus à l'écart des villes, des sorciers solitaires assoiffés de vengeance, et des apparitions pour le moins inquiétantes... Et au milieu de cet étrange univers, une héroïne au coeur simple dans la tourmente du rejet et de l'abandon.

Sombre ? Oui, et pourtant, le courage et la force de caractère de Kate sont tels qu'elle illumine le roman et lui donne toute sa force : on sourit, on tremble et on espère avec elle face aux dangers et injustices qui jalonnent sa route vers un avenir meilleur.
Décor enivrant, personnages charismatiques (vous tomberez sous le charme de Loque, le chat parlant), rebondissements à chaque chapitre... L'écriture d'Erin Bow, fluide et rythmée, transporte les imaginations et éveille les émotions. Un récit haletant.

A partir de 12 ans
La Rusalka de Erin Bow - traduit par Isabelle Allard - Alice Fantasy - 16,50€

mercredi 30 janvier 2013

Coup de froid en librairie...

  Valla, Suède. 

Jan, jeune puériculteur, rejoint l'équipe d'une école maternelle pour le moins atypique : installée à proximité d'un hôpital psychiatrique où sont soigneusement enfermés les fous les plus dangereux du pays, elle accueille les rares enfants de patients internés. Quelles raisons ont donc pu conduire un jeune homme en apparence sans histoire à intégrer un établissement si singulier ?


Que les amateurs de romans noirs se réjouissent, le nouveau Johan Theorin est arrivé ! Scénario ingénieux, ambiance glauque à souhait et narration savamment orchestrée s'allient ici pour former un roman au grand pouvoir addictif. 

Est-ce donc l'atmosphère si particulière du milieu carcéral psychiatrique qui fascine ce jeune éducateur ? Où se trame-t-il quelque chose derrière les murs de la clinique qui le pousse à y pénétrer coûte que coûte ? En remontant graduellement le passé trouble de Jan, l'intrigue amène le lecteur à s'interroger sur ses motivations et sème insidieusement le doute à chaque nouvelle révélation.
C'est avec une grande habileté que Johan Theorin nous délivre ici les pièces d'un puzzle machiavélique où la frontière entre victimes et bourreaux s'avère bien plus mince qu'il n'y parait. Implacable.


Froid mortel de Johan Theorin - traduit du suédois par Rémi Cassaigne - Albin Michel - 21,50€


samedi 26 janvier 2013

Les coups de coeur de la rentrée de janvier 2/2

Suite de nos découvertes de ce début d'année... Car la nouveauté à l'approche du festival d'Angoulême, c'est aussi en BD ! 


"La tête en l'air" de Paco Roca

Un regard humaniste et plein de sel sur la vieillesse, les maisons de retraites et la maladie d’Alzheimer. C'est avec pragmatisme et tendresse que Paco Roca nous livre un récit où même l'âge n'a pas raison des émotions les plus essentielles à nos vies.
Delcourt - 14,95€
Lu et aimé par Sarah


"Johnny Jungle" tome 1 de AC Jouvray, Jérôme Jouvray et JC Deveney

Et si Tarzan s'appelait en réalité Johnny et avait vraiment existé avant de devenir acteur à Hollywood ? Aventures, rebondissements et humour du second degré pour cette bande-dessinée truffée de clins d'oeil désopilants à l'homme-singe le plus célèbre...
Glénat - 17,25€
Lu et aimé par Sarah et Diane


"Monsieur Noir" de Dufaux et Griffo

Réedition de l'intégrale d'une BD incontournable : Dans un univers à mi-chemin entre ceux de Lewis Caroll, Walt Disney et Tim Burton, la petite Fanny, fraîchement débarquée au manoir de Blacktales, devra se familiariser avec des lieux et des personnages aussi étranges qu'inquiétants...
Dupuis - 24€
Lu et aimé par Diane